Ligue des Poètes

Etiquette

Religion

Aux immortels

Etincelant le ciel, vous restez silencieux, Ô dieux tout-puissants qui n’éprouvez le temps. Les hommes vous réclament au malheur pointant, Et vous n’avez pour eux qu’un regard insoucieux. Ils vénèrent envieux votre immortalité, Indicible secret qui s’écoule sans rien dire…. Lire la suite →

Un vendredi avant la prière

Un vendredi avant la prière Assis à la cafétéria de la ville Dans mon coin comme un asile Je remémore la vie d’hier Le passé s’acharne sur moi Tel un tsunami il m’emporte En exil avec mes émois Je m’enferme… Lire la suite →

PRIERES.

REGARDE TON ORIENT LE SOLEIL POIND SA LUEUR C’EST BIENTOT LE MOMENT POUR HONORER SA CANDEUR HONORER TON DIEU REMERCIER SA BONTE OUVRIR TES YEUX TROUVER EN LUI SA GENEROSITE LUI LOUER TA CONFIANCE ET TOUJOURS LUI OUVRIR TON COEUR… Lire la suite →

LES PRIÈRES DE SOPHIE

Prier son saint tel est son prurit Sur Mont-Royal d’honneurs et gloire Brûlant bitume sur Queen Mary Et éternelles marches de l’oratoire Sophie au front perlant de sueur Doigts tremblotant de panaris Tout espoir mis dans le Seigneur Et en… Lire la suite →

Les voies du Seigneur

C’était au siècle dernier, que notre ami Sylvain Grand ascète, Jésuite, l’idole de nos paroissiens, Était de retour d’un synode théologique à Sainte Marie du Zit en terre d’Afrique. Quelques kilomètres le séparaient encore de sa paroisse, Il fit halte… Lire la suite →

LE MESSIE D’OR 💋

Pour le Dieu qui m’a fait, pour le Dieu qui me cloue … Je t’invite à ma table en tirant sa rallonge, Tu prendras de ce pain qui se mange à genoux. Refais-moi cette Cène où tes lèvres me rongent… Lire la suite →

Céline

Souvenir d’une jeune femme aux cheveux clairs. Elle est là dans l’herbe fraîche, juste étendue. Je l’observe et songe à ce chanteur populaire. Ses mots me viennent et devant la fille aux pieds nus, certains s’imposent plus que d’autres :… Lire la suite →

Juste un iota

Tu secoues, tu secoues les barreaux de ta geôle. Tu veux juste ce qu’il faut, du Ciel, une parole. Tu veux juste ce qu’il faut, une goutte, une miette. Ce petit quelque chose qui met le cœur en fête. Tu… Lire la suite →

Vendredi 13 Novembre 2015

Oh bon Dieu! J’ai peur! J’ai peur! Par ici les crieurs, Par la les pleurs, Oh! Quel malheur! Est-ce un mythe ? Est-ce une lègende? Certainement, le Vendredi 13, N’est qu’une simple propagande, Est-il plausible ou bidon? En France, au… Lire la suite →

PETIT GARÇON

Petit garçon, en France tu es né Ton père travaille à l’usine Pendant que ta mère fait le ménage et la cuisine Tu as deux frères, une sœur Tes parents t’offrent tout leur cœur Pour que tu sois un garçon… Lire la suite →

Dieu et moi

Si Dieu existait, il serait moi. Et oui puisque je suis une partie de lui Mais pourquoi se limiter À une faible partie ? Et comme l’infiniment petit, EST Et que l’infiniment grand, EST Alors je SUIS Si Dieu existe,… Lire la suite →

LA PETITE EGLISE

Sur la toile encadrée La petite Eglise se dressait Vivante, grâce à la dextérité Du Peintre où son talent excellait Au bord d’une rivière, posée Elle était là, toute en joliesse Ancienne Eglise, baptisait Et sa protection, elle donnait Petite… Lire la suite →

LA PEUR AUX TROUSSES

A fauché mon élan mort violente et subite Le vivre heureux confisqué par une âme haineuse Je regrette tout de cette vie qui soudainement je quitte Et pardonne à ceux qui la trouvaient à leur goût trop gêneuse Et j’ai… Lire la suite →

Légendes

Je rassemble mes disciples auprès de moi Nos liens spirituels et affectifs sont plus forts que tout Mes apôtres et moi-même avons cette mission de foi En arpentant les contrées, nous tentons de convertir ces fous Les pèlerins deviennent nombreux… Lire la suite →

un pèlerin

Un pèlerin marchait pieds nus le ventre affamé Il priait Dieu, la vierge, tout en rêvant au paradis! Alors la neige blanchit son visage : » je fus érudit Sur un campus, ils furent nombreux à m’acclamer J’apprenais à la jeunesse… Lire la suite →

Tu vois, juste vengeur, les fleaux de ton Eglise

 » Tu vois, juste vengeur, les fleaux de ton Eglise, Qui, par eux mise en cendre et en masure mise, A, contre tout espoir, son espérance en toy, Pour son retranchement, le rempart de la foy. Tes ennemis et nous… Lire la suite →

Pseaume troisième

Dieu quel amas herissé de mutins, quel peuple ramassé ! Ô que de folles rumeurs, et que de vaines fureurs ! Ils ont dit : Cet homme est misérable, le pauvre ne sent prest Rien de secours de ce lieu,… Lire la suite →

Extase

Ainsi l’amour du Ciel ravit en ces hauts lieux Mon âme sans la mort, et le corps en ce monde Va soupirant çà bas à liberté seconde De soupirs poursuivant l’âme jusques aux Cieux. Vous courtisez le Ciel, faibles et… Lire la suite →

Inscription pour une fontaine

Vois-tu, passant, couler cette onde Et s’écouler incontinent ? Ainsi fuit la gloire du monde, Et rien que Dieu n’est permanent. Théodore Agrippa d’Aubigné Veuillez noter : Envoi… Aucun vote pour l’instant

Sainte

À la fenêtre recélant Le santal vieux qui se dédore De sa viole étincelant Jadis avec flûte ou mandore, Est la Sainte pâle, étalant Le livre vieux qui se déplie Du Magnificat ruisselant Jadis selon vêpre et complie : À… Lire la suite →

Aumône

Prends ce sac, Mendiant ! tu ne le cajolas Sénile nourrisson d’une tétine avare Afin de pièce à pièce en égoutter ton glas. Tire du métal cher quelque péché bizarre Et, vaste comme nous, les poings pleins, le baisons Souffles-y… Lire la suite →

Initiation

Du haut du ciel profond, vers le monde agité, S’abaissent les regards des âmes éternelles : Elles sentent monter de la terre vers elles L’ivresse de la vie et de la volupté ; Les effluves d’en bas leur dessèchent les… Lire la suite →

L’esclave

Le vigilant derviche à la prière appelle Du haut des minarets teints des feux du couchant. Voici l’heure au lion qui poursuit la gazelle ; Une rose au jardin moi je m’en vais cherchant. Musulmane aux longs yeux, d’un maître… Lire la suite →

Il faut laisser maisons et vergers et jardins

Il faut laisser maisons et vergers et jardins, Vaisselles et vaisseaux que l’artisan burine, Et chanter son obsèque en la façon du cygne, Qui chante son trépas sur les bords méandrins. C’est fait j’ai dévidé le cours de mes destins,… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils