Partagez

Un coup de fil et tout pars en vrille,

Deux français sûrement un peu déboussolés,

Leurs esprits aurait-il été flouté, leurré,

« Salut mon frère, ce soir on exauce nos prières »

Rendez-vous est pris, une nouvelle tuerie,

On veut faire la fête, eux couper des têtes,

Une terrasse de bar, idéal pour ces barbares,

Ils tirent à vue, poignardent des inconnues,

Au JT de vingt heure, la France a peur,

Pour la rassurer, faudrait-il chanter,

Aux armes citoyens, marchons, marchons ….

Ces marseillais avaient sûrement raison !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3 sur 1 votes