Partagez

Oh ! Le charmant théâtre des ombres !
Tantôt, source de lumière, jeu de mains
Devenus à l’écran, bêtes sombres,
Contant des fables, mieux que les humains

Tantôt figurines en carton peint,
Manipulées, entre lampe et écran,
Par des tiges fixées aux cous et mains,
Sautillant très haut, dansant et chantant.

Le théâtre chinois, si captivant,
Avec un jeu d’ombres, de lumière
Accapare, toute notre attention
Donne des leçons de vie bien claires

Spectacle naïf, belles manières
Nous renvoyant à notre propre vie
Mieux que dans l’école buissonnière
Chacun, de ses défauts, se voit surpris.

Nous gardions toute notre courtoisie,
Oreilles tendues, bouche grande ouverte,
Surpris par les astuces et manies,
Jouissant de cette joie, bien offerte.

Les ombres de la lumière inerte,
Parlent, marchent, bougent dans tous les sens,
Manipulées par des mains expertes,
Donnent au spectacle, belle cadence.

A.SALEMI Le 06 Février 2018.
Tous droits réservés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.2 sur 5 votes