Partagez

Toi qui choisis d’écrire
Pour qu’au matin les arbres,
Fussent-ils à demi-morts,
Vers le ciel se tournent encore.

Toi qui choisis la poésie
Pour que, dès aujourd’hui,
De Dame Nature on se soucie,
Et lui sauve la vie.

Toi qui choisis les rimes
Pour que demain, ensemble,
On entre dans la ronde,
Et tournent les saisons.

Toi qui n’as pas choisi,
Ni l’heure, ni le jour,
Ni novembre, ni l’automne
Pour fêter tes printemps.

A toi qui aimes les mots,
Il est plus élégant
De parler de printemps,
Pour oublier les ans.

Bon anniversaire, Poète.

Marie-France Lemains – Novembre 2016- A Jean- Luc Lahure Ecrivain / Illustration: peinture de Caspar David Friedrich.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.57 sur 7 votes