Partagez

Je suis seul, affreusement seul,
Je tremble dans un coin,
Entre les murs de mon émoi,
Je m’entends crier,
Je cours m’enfuir derrière mon ombre
Qui ne ressemble plus à mes pas.
Ce soir, le soleil brille sous mon toit.
Il fait chaud dans mon corps,
Mais mon cœur a froid.
Je brûle le temps qui vient,
Et celui qui ne vient pas.
Dans ma mémoire tout me revient:
Un flot d’images,
D’un amour en cage
Mort de peine et de chagrin.
J’ai peur de cette vie dans le noir,
J’ai peur de ne plus être moi.
J’ai peur de mon passé, de mon présent
Et de ce qui m’attend demain.
La vie m’appelle et le temps me prend,
Rien ne sera comme avant, c’est certain.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.9 sur 10 votes