Partagez

D’un trait de crayon naît le rêve
Mes pensées bouillonnent,
Je fais une trêve
Les images m’appâtent
L’émotion délicieuse sillonne
La courbe de mes sens et me flatte
Les idées me murmurent leur secret
Je ferme les yeux et reste discret
Les personnages me séduisent
De leur numéro, mes yeux reluisent
La musique s’emballe
Des cuivres aux cymbales
Le rythme est fou,
Le texte est choisi
J’en suis conquis
Mon opéra prend forme
Chacun répète
Nulle place à la défaite
Rideau !!!
Ma création se livre
Le silence nourrit la féerie
Lumières et vapeurs drapent mon égérie
On gesticule, on se bouscule
On aime, on s’émerveille
Des coups sont portés, la haine s’éveille
Tout un monde use mon crayon
De sa poussière nait mon délire
Sur une feuille il est mon rayon
Je le vis de tout mon rire
Fugace et impertinent
Il est déjà loin
Laissant la place à un autre moment!
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.83 sur 6 votes