Partagez

On reconnaît trop tard
dans notre petite vie émiettée,
abandonnée au bord du ruisseau du temps,
où débute l’irrémédiable,
ces petits moments imperceptibles
des plaques tectoniques émotionnelles,
ces petites failles de l’ordinaire
qui laissent des fissures d’inhumanité
ronger notre être
et qui finissent par surprendre notre quotidien,
sans signes avant-coureurs,
dans le plus total dénuement.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes