Partagez

Troquets !
Y avait le Micheux et l’ami Pierre,
Affalés sur le comptoir
Le nez dans la bière
Y avait la Germaine
Qu’était complètement pleine…
Et puis le François
Puant comme un putois…

Y avait de la purée de fumée
Qui caressait l’alcool
Des regards brûlant de picole
Et y avait Raymond le tôlier…

Y avait le temps en cavale,
Des dominos poisseux,
Des haleines fétides
Au bout de bras tremblants,
Clopant, le regard vers le ciel,
Poussant de la main la fumée,
Vers une ribambelle
De rêves éternels…

« Ah oui nous étions beaux,
J’aurais dû me la faire…
La Margaux »

Des mégots trempant
Dans des flaques de blanc
S’étalaient éventrés…
Le ventre creux, épuisé
De baves assassines…
De volutes divines…

Et ça puait les relents
Jusque dans les toilettes
Où dessinés en ruban
Des bronzes odorants
S’écoulaient bruyamment…

Et il y avait mimi la tôlière
Franchement l’était pas fière
Le balai à la main,
Râlant,
Le corps de guingois…
Pleurant sa jeunesse finie
Qu’il lui avait ravie !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes