Partagez

Tu manques à mes jours
Tu manques à mes nuits
L’ éclat de mes yeux s’éteint
A mesure que je pense à toi
Mon esprit s’embrume
Je m’engourdis et déambule
Mon souvenir s’enfume
Je me laisse prendre dans ma bulle
Le délire m’envahit et je souris
Je te retrouve enfin
Ton image me ravit, me parle
La lumière m’aveugle
Je m’enivre. . .
La griserie se dissipe er tu disparais
Ma triste mine reprend
Et je t’ attends. . .
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes