Partagez

Toujours, tu gravites dans ma tête
Comme un joyeux air de fête.
Sourire aux lèvres permanent
C’est mon lot, dorénavant.

Quelle chance de t’avoir rencontré.
Cette folie, d’avoir osé
Essayer d’aller plus loin
Sans être sûrs des lendemains

Suis certaine que, quelque part
Nos anges, de leurs doux regards
Ont dirigé le hasard
Et nous ont permis d’y croire

Tutoyons les cieux, les étoiles
Hissons bien haut la grand voile
On atteint vite des sommets
Sentiments exacerbés

Toujours, sans faille, va crescendo
Notre amour de plus en plus beau
Point de limite aux sentiments
Bien fini le temps des tourments

Tu es mon ange, mon idéal
Bien terminée ma quête du Graal
Je sais. Tu m’étais destiné.
Tu me l’as dis. Je suis ta fée.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes