Partagez

Loin de toi, c’est comme un ange

Dévoyé son flambeaux, qui fouille

A un sommet, comme un archange

Mais ton image est très notable 

Près de toi, c’est comme un bambin

Que son père tiens par la main

Qui se sent en sécurité et la sérénité

Mais Je suis perdue, dans l’obscurité

Je comprends cette tristesse ;

Qui se généralise sur ton apparence

Mais, mon cœur bat pour ton absence 

Mon amie, je t’offre mille câlins 

Ne repousse pas à ma main 

Comme un étrange qui viens ailleurs

Hamza Houssein Omar écrit en 2018 et Publier en 2019



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes