Partagez

Un cri solennel de la nature

Un cri solennel de la nature
Manifeste son mécontentement des bavures,
Des gens ont omis la protection de leurs ultimes vies,
La sonnette d’alarme dénonce la pollution mortelle.

Les sources de l’eau potable, leurs trames
Sont malades des déchets industriels en rames,
Les oiseaux ne chantent plus la belle mélodie,
Les poissons désertent la belle mer gémissante.

Un cri solennel de la nature
Sa voix est séchée, ses complices s’absentent,
Les grands décideurs de la terre
Son occupés des guerres esquintantes.

La silhouette de l’énergie renouvelable
Avance sur les pointes des pieds,
Elle est timide, elle veut être maîtresse,
Contre l’ivresse des pollutions en liesse,
Qui prennent les âmes des braves sagesses.
La raison avance à grands pas, elle sauve la terre
Et les énergies renouvelables prennent les rênes,
Les humains crient fort contre l’indifférence assassine.
© Fattoum Abidi
25.8.2017.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 7 votes