Partagez

Un cri tranchant

Un cri tranchant déchire l’espace empathie,

Vient d’un blessé agonisant,

La douleur fonce, les tripes

Saignent, les civiles innocents gémissent.

Ils avalent l’horreur débile.

Sans armes ils sont blottis dans le fleuve

De la dégradation humaine,

La justice est dans un otage féroce.

En Syrie, en Palestine et ailleurs les corps innocents

Se ramassent à pelle, les guerres se vantent

De leurs bombes tueuses,

Les grands décideurs du monde se tuent.

Dans la  queue de l’agonie se bousculent

Les martyrs, des guerres folles

Sont muées, leurs âmes

Sont prises par la bombe abrutie.

Syriens et palestiniens crient,

La liberté  se faufilant les insurgés, elle quitte

Les peuples colonisés, la loi de la jungle

Veut régner dans un temps conscient et rebelle. Elle a tort.

© Fattoum Abidi

18.5.2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.94 sur 17 votes