Partagez

Alanguie sur le canapé,

Je m’enfuyais vers un ailleurs,

Mes paupières closes je souriais,

Le silence à deux, le bonheur.


Doucement une chaleur m’envahit,

L’odeur du bois m’enivrait de joie,

Quand la flammes soudain jaillit,

Ainsi que le crépitement du bois.


Mon corps engourdi s’éveilla,

Les flammes dansaient devant moi,

Mes yeux hypnotisés je crois,

Par la magie d’un feu de joie.



J’imaginais mille images,

Autour de la braise rougie,

La danse des flammes, rouge, pâle,

Statique, je vivais la magie.



Dans mon cœur, j’ouvrais grands mes bras,

Immortalisais la musique,

Que mon cœur invente parfois,

Lorsque je m’endors dans tes bras.

  1. Mary. 



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.83 sur 6 votes