Partagez

Comme dans un hiver interminable,
Un froid mortel avait rempli son cœur.
Mais par la vitre une douce lueur
Pose en elle sa chaleur agréable.

Beau temps, Dame Nature a rallumé,
Réchauffant le sol et sa peau trop blême.
Son esprit meurtri par l’affreux système
D’humains cupides… se sent ranimé.

Le printemps autour d’elle ! Les oiseaux
Virevoltent. Leurs chants bercent son rêve,
Aux gaies notes son âme s’élève ;
Chaque plus grand cri lui cause un sursaut !

Joyeuse elle reconnaît cette voix.
Toutes les fleurs bleues aux étalages,
Le ciel brillant au-dessus du feuillage,
A présent sur ces yeux clairs elle voit !
(Le 14/4/2017)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.91 sur 11 votes