Partagez

Toi mon berceau , ma Drôme aux multiples visages ,
Amante du Mistral , du Rhône et de Phébus ,
Je rêve de lavande in naturalibus ,
Orphelin de ton rire en d’autres paysages !

Donne -moi sans arrêt tous tes ardents présages :
Ton poète au château , le Vercors ton gibus ,
Le nectar du Diois , tes caves en rébus ,
Tes nougats sensuels , ton miel et tes usages !

Quand mon temps goûtera l’inéluctable fin ,
Avec un peu de mou , j’aurai pour seul couffin
Ô quelques mots d’espoir sans larme ni chorale !

Enfin devenir Terre et revivre un levant ,
Pour sentir chaque fleur sur ma peau minérale
S’épanouir heureuse aux caresses du vent …



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 5 votes