Une larme

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

Une larme

Il est vrai, en réalité, qu’une larme
N’est, de l’eau, qu’une goutte !
Mais comme le bout d’une lame,
Elle perle, sur les joues, saillante !

Quand elle tombe c’est pour une raison !
Elle soulage une peine, un cœur morose,
Un souvenir, un amour et son poison…
De son eau, aussi, quelque rêve elle arrose !

Je cristalliserai la tristesse de tes larmes
Que rejettent parfois, tes yeux de merle
Pour que, sur tes joues en charme ;
En gouttes de rosées, elles perlent.


Donnez votre note:
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
4.71 sur 14 vote(s)


A découvrir aussi sur le web:

2 commentaires

  1. Belle poésie sur un sujet sensible, la larme.
    Cependant, peut-être faudra-t’il modifier (lorsque les admins auront rajouté la fonction) le mot rosée qui à mon avis serait mieux au singulier, non?
    L’originalité de la poésie m’a poussée aux 5étoiles

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez être connecté: