Partagez

Je me suis réfugiée sous l’aile d’un destin ombragé
Quand les mots se sont insurgés
Contre le monde et mon âme naufragée
Tous les présages ont dessiné ton image soulagée
Après tant de guerres et de batailles expurgées

Je me suis abritée sous l’immense ciel étoilé
Quand la lune s’est retirée
De ce monde et mon âme outragée
Toutes les images ont gravé ton nom enflammé
Après tant d’errance et de perdition sacrées

Je me suis assoupie sous les rayons d’un soleil adouci
Quand toutes les paroles se sont trahies
Pour ce monde et mon âme endolorie
Toutes les couleurs ont chanté ton visage rafraichi
Après tant de conflits et de chaos honnis.

Karima Ferjani



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.78 sur 9 votes