Partagez

Nous sommes bien arrivés,
Au paradis de l’Arc en ciel,
Beaucoup d’amis nous attendaient,
Nous étions un peu dépaysés,
Et puis la fête a commencé.

Quand les choses se sont calmées,
Nous avons regardé en bas,
Ceux que nous avions quittés.
Combien de larmes n’ont-ils pas versées ?
Nous pleurant car nous n’étions plus là.

Alors nous avons demandé à nos nouveaux amis,
De se joindre à nous et de leur envoyer,
De nos nouvelles afin de les consoler,
Nous nous y sommes tous mis,
Et vers eux nous avons soufflé.

Des miaulements d’amour,
Des pattes de velours,
Des ronronnements tout doux,
Des colis de bisous,
Des tonnes de léchouilles.

Le temps va les aider à panser les blessures,
Car nous savons que nous sommes dans leur cœur,
Durant toute leur vie ça, nous en sommes surs,
Un véritable amour y reste jusqu’à la dernière heure,
Mais il se transforme en un calme bonheur.

Notre incarnation de « quatre pattes » ici se termine,
Un temps prochain nous deviendrons humains,
Et nous devrons prouver que nous sommes dignes
De l’être en nous conduisant bien,
Selon le modèle reçu de leurs mains.

L’exemple fourni sera notre seul guide
C’est pourquoi nous disons « MERCI »
A ceux qui nous l’ont donné
Et ferons tout pour le mériter
Entre temps nous restons par la pensée à leur côté.

Yaël – 04/12/2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes