Partagez

Pour le meilleur et la rêverie
L’imaginaire et la poésie
La conjugaison, le verbe et le nous
Point de barrières ni de chaînes
Le mot est prince, la rime souveraine
Sur le ciel, les étoiles et la lune
La mer et le vent
Ce que l’émotion a semé
Les sens ont germé
Pour faire de nous cette fontaine féconde
Ces lieux où tout abonde
Des trésors de malice
Aux décors les plus factices
Tout nous est permis
Point de règles ni tabous
A nos rencontres hors du temps
D’une rive sableuse à un sommet enneigé
L’ennui s’est perdu
Le temps s’est pendu
A nos lèvres ivres et bavardes
Nos mains vagabondes et hagardes
La lumière nous est témoin
Nos ombres silencieuses et jalouses
Peinent à nous suivre
Tenant à bras ouverts
La palette de nos couleurs
Et parsemant sur nos pas
Les pétales de nos mots parfumés.
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 7 votes