Partagez

Il est des voix qui nous accompagnent

Comme celle, exceptionnelle de Maurane

Qui font partie

De nos vies


Familières

Nécessaires

Baumes au cœur

Sur nos malheurs


Qui adoucissent

La vie et ses caprices

Instantanés, Sensations

Émotions et frissons


Comme de Bach, le Prélude

Qui comble nos solitudes

Une voix qui étreint

Éloigne les chagrins


Qui sait nous émouvoir

Pour redonner l’espoir

En cette humanité

Tellement désabusée


Comme le murmure d’un ange

Qui a rejoint les siens

Partie rejoindre France

Et notre cher Higelin


Qu’ont-ils donc tous

A s’en aller si loin

Nous laissant sur la touche

Quelque part orphelins..

9d51a1054bddfdb22161f1dfbea8d0d9.jpg

30222134_206040763323158_6093118237086580736_n.jpg



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.85 sur 72 votes