Partagez

Mais moi
Je décline l’invitation d’un ignorant
Pour glorifier un royaume aride
Je suis ni présent ni défaillant
Je suis le messager du vide

Je te parle au sein du temps
Qui devint l’oripeau de mes faiblesses
Et le noble arôme qui se mêle avec mon sang
Je me nomme, souvenir vagabond



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.89 sur 9 votes