Partagez

Elle souffre du manque de son amant
Parti, sans se retourner un instant
Le vague à l’âme l’envahit
Depuis que l’amour s’est enfui

Il a eu peur de s’engager
Pourtant, il semblait tant l’aimer
Elle a voulu aller trop vite
Et lui, lâchement a pris la fuite

Son cœur saigne de son absence
Pleure des larmes amères
Sentiments en déliquescence

Sur les ruines de cette passion
Faire le deuil de ses chimères
Entendre la voix de la raison



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 17 votes