Partagez

Les colombes de la paix sont devenues rouges de sang
Des sacrifices pour les caprices du sable et du vent
Des colombes pendues et suspendues à l’horizon de la haine
Mais leurs morts ne sont pas veine
Car leur sang nous servira d’encre pour immortaliser leurs œuvres contre l’oubli
Nous nous battrons pour que la lumière soit faite et que la justice soit établie

Les colombes de la paix sont devenues rouges de sang
Des sacrifices pour les caprices du sable et du vent
Tout est calme
Tout autour
Mêmes les oiseaux se sont tus en un signe de deuil
Sous une aube lugubre
Sous un ciel gris et trouble
Envahi par un tourbillon de haine
Plus chaud qu’un harmattan
Plus violent qu’un ouragan
Plus brûlant que le feu
Le vent de sable à tout balaye sur son passage
Des villages sortis du fond des âges
La violence a balayé des vies
Elle a laissé derrière elle des êtres à l’agonie
Nous nous battrons pour que leurs âmes reposent en paix contre l’oubli

Les colombes de la paix sont devenues rouges de sang
Des sacrifices pour les caprices du sable et du vent

Caen, 14/08/2012



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes