Partagez

Nous avons appris ä vieillir ensemble
simplement en nous regardant
dans les yeux.
Tu es toujours restée ma petite vieille
et moi ton vieux
un amour sans pareil,tel que deux jeunes amoureux,
s’envolant à tire-d’ailes vers les cieux.
Nous avons pour ainsi dire
partager ensemble le meilleur et le pire
sans jamais pour autant,nous
détruire,encore moins nous haîr où nous désunir
protégeant à chaque instant
cet amour,et cet empire
qu’on aura vu naître, murir, fleurir, et grandir.
Je me souviens encore d’un soir
où tu m’as avoué ,que notre amour ètait encore plus fort
et aujourd’hui même si nos corps n’ont plus cette force dans l’effort
je continuerai ä te chérir,et ä t’aimer,encore,de plus en plus fort
sans regrets, et sans remords.
Nous avons su faire face ä notre vieillesse
sans jamais perdre la face
grâce ä cet amour, débordant
de nobles sentiments et de tendresses, qui se lisaient sur
nos visages.
Tu es restée ma petite vieille
ma colombe,et mon hirondelle
mon paradis éternel
et moi ton petit vieux
qui continue à couler avec toi des jours merveilleux
pour un amour sans pareil
tel que deux jeunes amoureux



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 7 votes