Partagez

Violence urbaine
C’est tant de peines
Des enfants qui traînent
Et avec eux le mot haine
Tu frappes
Pour devenir un homme
Penses-tu
Tu n’es plus un individu
Mais tu fais partie d’une bande
Tu te sens important
Alors tu cognes
Comme un borgne
Qui ne voit que d’un œil
Et tu fais mal
Parce que tu as mal
Ta vie est bancale
Tu cognes
Mais à ton tour
Tu envoies les autres à l’hôpital
Tu ne vois pas le mal
La violence est partout
C’est normal
Comme le harcèlement moral
Qui tue
Société bancale
Tant de jeunes meurent
Trop tôt rejoignent leur dernière demeure
Entre l’alcool,la drogue et la peur
Tu as choisi de cogner
Violence aveugle
Un jour se retournera contre toi
Un jour toi aussi
Au mauvais endroit tu seras
Arrête ce cercle infernal
C’est ça être fort
Et ne pas vivre retors…

Tu as tort!!!

Violence urbaine

Pascale …



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
2.75 sur 4 votes