Partagez

Une petite gifle de rien du tout
Un geste auquel on ne donne pas d’importance
C’est quand pleuvent les coups
Qu’on parle enfin de violence

C’est par une prose(coup de gueule) que je veux dénoncer la violence en cette journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes ….
Ce fléau de notre société touche aussi bien le monde occidental que le monde oriental ou encore les pays aux coutumes ancestrales.

Aux États Unis toutes les 15 secondes une femme subit les violences de son conjoint
En Afrique du Sud une femme est violée toutes les 23 secondes
547 000 personnes sont victimes de violences conjugales en France.
Les 3 pays où il y a le plus de meurtres au monde sont :
1er Inde 37,170 meurtres
2ème Russie: 28,904
3ème Colombie: 26,539
Le plus grand nombre d’homicides par habitant
5,6
La Turquie et les États-Unis étaient les pays qui avaient le taux de meurtres le plus élevé en 2005 (5.6 meurtres pour 100 000 habitants)
La majorité des victimes sont des femmes mais des enfants , des hommes aussi en sont victimes
Violences verbales, psychologiques, économiques, physiques, cette atteinte à l’intégrité n’est plus acceptable et doit partout être dénoncée.
Personne n’est à l’abri, quelque soit le contexte religieux et éducatif.

Phénomène de société qui touche toutes les classes sociales et où les victimes souffrent en silence, n’osant la plupart du temps dénoncer leur calvaire.
Victimes fragilisées qui éprouvent un sentiment de honte de culpabilité et qui préfèrent plutôt se taire par crainte d’être jugées.
C’est une première gifle que l’on prend par inadvertance
Donnée parfois sur un coup de colère, de fatigue ou d’énervement
Un geste isolé ? oui ça arrive aussi
Mais la vraie violence est beaucoup plus insidieuse ; elle peut commencer par des mots, puis des insultes des attitudes qui visent à déstabiliser, qui font douter de soi, qui font perdre confiance.
La victime se mure dans le silence et n’ose porter plainte de peur des représailles, des menaces qui pèsent sur elle, sur ses enfants.
Les violences conjugales, punies certes par la Loi , du moins en France mais à condition qu’elles soient dénoncées , repérées pour que les coupables d’une telle perversité soient mis hors d’état de nuire . Alors ne restons pas insensibles …..parfois on se gausse lorsqu’on voit un homme ou une femme « bâcher » son conjoint en public…ce n’est pas une attitude saine …….Soyons attentifs…..à ces comportements…..
©Copyright 2016 Mado CHRISTOPHE



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.25 sur 16 votes