Partagez

Vivre jusqu’à la lie,
Se griser d’allégresse,
Pour chasser la tristesse,
En criant l’hallali.

Vivre à toucher le jour,
Paume contre son dôme,
Et en sentir le baume,
Nous envahir d’Amour.

Vivre le cœur cristal,
Le doigt au bord du vers,
Entendre chanter l’air,
De son ton musical.

Vivre en courant le vent,
Tout en joie de papillon,
Virevolter, tourbillon,
Coupant le souffle au temps.

Vivre l’Âme matin,
De fraîche jeunesse,
S’éveillant sans cesse,
Jusqu’au soir d’étain.

copyright@PGL Pierre-Gilles Léger 18.03.2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes