Partagez

Vivre et laisser vivre

Sur le sable du littoral
Il y a la vie, en plus de la pierre
Des coquilles mais aussi des morceaux de verre
L’eau verte de la douce mer
Calme les esprits et adoucit les nerfs
On se promène, inconnu, méconnu, littéral,
L’esprit lointain, rêveur et ailleurs
Évasif, même, en présence de ses pairs
Le silence en dit long, cmme chez la tailleur
On flâne, on parle peu, on plane,
On a le nez dans son phone,
Tous les silences ne sont pas si bons
Tous les océans ne sont ne sont ni calmes, ni bavards
On peut se sentir bon, suçant des bonbons
On peut se sentir mal à l’aise sur les boulevards.
Ainsi est la vie, ainsi va le monde,
Tout est bien qui finit bien, c’est ce qu’on demande !

Abdelmalek Aghzaf, Téouan, Mdiq, Novembre 2016®©



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.8 sur 5 votes