Partagez

Je sais maintenant te comprendre
Le nuisible , qu’un cauchemar réveille
D’un lit drapé ,enfin t’essayer
Ne plus revenir

L’ombre de ce volcan réveillé,
Dont je connais le chemin , sinueux
pour enfin partir,

L’éternité d’un enfer,
Que les anges n ‘empruntent plus
d’une aile déployé, effacer vos nuit de crainte
L’ultime plainte
Vous sourire, m’envoler

J’aimerai tant m’endormir,
Ne plus entendre ces bruits de guerre,
Hisser des drapeaux de paix
Oublier un instant cette vie
Mais pourtant j’ai peur , d’être seul
Ivre de solitude dans ce monde
Je ressens comme une envie de hurler

Peut être ,suis-je déjà mort
D’avoir trop, vouloir , vous aimer
De ces ruines entasser, je ne peux plus fuir
Vous sourire ,j’aimerai tant partir

Ne pas briser le peu d’humanité, oublier
Le mal, les monstres ,ces anges déchus
Des contes pour enfants
Rester un homme , pour essayer de dormir

Vous sourire , pour enfin partir
Sans dictature, vous comprendre
Ne pas briser l’essence du peu restant
Vous aimer sans amertume, oublier le reste

Damien Lafaiteur



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 3 votes