Partagez

Les mains s’éloignent des yeux

Un soleil blanc se poudre sur le plancher de verre vert qui enfle et retombe

Depuis la pleine mer l’automne baigne les images
Et les corps brûlés

Dans la plein noir du brouillard avec des yeux profonds
Respirent les figures.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes